• LES CROQUIS DE J.GODEFFROY

    En parcourant les anciennes revues de "L'AERONAUTIQUE", l'ancien "dessineux" que je suis, ne peut qu'ètre en admiration devant les dessins techniques de J. GAUDEFROY.

    A l'époque (années 30), tables à dessin, Té et équerres en bois, étaient les outils des dessinateurs.

    Si l'on pouvait s'aider de ces outils pour un dessin en perspective cavalière, pour les dessins avec point de fuite, il n'y avait d'autre solution que le dessin à main levée.

    A la précision et à la rigueur du dessin technique, J. GAUDEFROY allie une parfaite maitrise de la mise en page.

    L'expression "un dessin vaut mieux qu'un long discours" prend, ici, toute sa dimension. A déguster sans modération.

    Pour ceux qui n'ont pas le temps de consulter ces revues (Gallica), deux exemples tirées de planches prises un peu au hazard parmi des centaines réalisées par ce dessinateur de talent.

    LES CROQUIS DE J.GAUDEFROY

     Admirez le réalisme du dessin de ces culasses. Le volume est parfaitement rendu par des ombres placées judicieusement.

    LES CROQUIS DE J.GAUDEFROY

     Et la précision dans le dessin technique.... L'arbre de la manivelle se termine par une vis sans fin qui entraine en rotation une roue dentée. Un pignon fixé sur l'axe de cette roue dentée entraine une chaine sur laquelle est fixée un index gradué matérialisant la valeur du déplacement du trim engendré par la rotation de la manivelle.

    Selon une expression consacrée: c'est clair, net et précis!