• NIEUPORT 17 de Henri LANGUEDOC

    NIEUPORT 17 de Henri LANGUEDOC

    Nombre d'As français de la Première Guerre Mondiale personnalisèrent leurs appareils de façon originale. Quel plaisir de raviver leur mémoire au travers des décorations de leurs montures!

    En ce qui concerne le montage de la maquette, je vous invite à vous référer à la présentation du Nieuport 17 de René DORME  VOIR

    Henri Languedoc

    Henri Languedoc est né le 5 octobre 1885 à Seraincourt. Après s’être engagé volontaire à 18 ans il se retrouva successivement dans un régiment de chasseurs à cheval, puis dans l'infanterie lorsque la guerre fut déclarée. Grièvement blessé au front et déclaré inapte pour l'infanterie il est accepté comme élève pilote au centre de Dijon. Il fut breveté pilote militaire le 31 mars 1916 et affecté à l'escadrille N12.

    Après s’être vu affecté un Nieuport 23 sur lequel il remporta sa première victoire, c'est sur un Nieuport 17 décoré d'un chameau et baptisé Lou Camel qu'il s'illustra en obligeant l'Albatros DIII du Leutnant Friedrich-Wilhelm à se poser dans nos lignes après l'avoir blessé. La revue: LE  FANA DE L AVIATION relate l'aventure dans son n° 556 sous le titre "Le chameau et l' Albatros".

    Cet appareil, le premier ,du genre capturé, fit l'objet de toute l'attention des aviateurs français et des services techniques, ses performances se révélant supérieures à celles du Spad.

    Ce fut la célébrité pour Languedoc.

    C'est à bord de sa dernière monture, un Nieuport 27, qu'il trouva la mort le 15 juillet 1917 suite à une fausse manœuvre ou un défaut de l'appareil l'ayant fait partir en vrille à basse altitude.

    Il avait été crédité de huit victoire homologuées et une probable.

     La maquette:

    Je n'ai trouvé qu'une seule photo montrant cet appareil. Le numéro de série de cet appareil est inconnu.

     

    NIEUPORT 17 de Henri LANGUEDOC

     Photo SHD section Air de Vincennes n°B88.2249 - Origine Roques. Tirée du site http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/page_centaine.htm

    Le numéro de série est inconnu. Faute d'information suffisante, j'ai choisi de représenter son Nieuport 17 sans la partie centrale de l'aile supérieure transparente dont furent équipés les premiers Nieuport de série..

    Pour le dessin du "chameau", je me suis inspiré du profil de D. Méchin figurant dans l'article du Fana de l'Aviation n°556 intitulé; "Le chameau et l'Albatros".

     Téléchargement (downloading)

     Téléchargement des 3 planches, au format A4, 2Mo environ la planche.

     PLANCHE 1          PLANCHE 2 recto          PLANCHE 2 verso   

    ou très prochainement sur le site de mon ami Pierre:  

    http://pierreg.free.fr/carton/projet/myproj.htm

    Quelques vues du modèle terminé

    NIEUPORT 17 de Henri LANGUEDOCNIEUPORT 17 de Henri LANGUEDOC

    Et pour savoir plus.....

     Mes autres modèles NIEUPORT au 1/66  VOIR

      

    Bons vols!


  • Commentaires

    1
    Michel VITEAU
    Jeudi 14 Mars à 09:08

    La mémoire de l'Histoire continue . . .

    Bravo et merci Philippe !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :