• NIEUPORT II

    Un peu d' Histoire:

    Au printemps 1910, Edouard Nieuport commença les essais de son nouveau monoplan, ce qui n’était pas encore officiellement le Nieuport type II, qui ne ressemblait à rien de ce qui volait à l’époque.

    Elle n’était pas seulement l’une des plus petites machines volantes qui existaient mais aussi l’une des plus perfectionnée. Par exemple : l’aéroplane reposait sur ses roues et l’arrière du patin, ainsi, l’arrière du fuselage ne portait pas sur le sol, ce qui était une source de dérèglements.

    Il était motorisé par un moteur Darracq délivrant 20….à24cv.

    Sous le numéro de course 48, piloté par Nieuport lui-même, le Nieuport II fut chronométré à 84km/h lors de la semaine d’aviation de Champagne à Bétheny du 3 au 10 juillet 1910. Vitesse déjà remarquable vu la faible puissance de son moteur.

    Une nouvelle motorisation extrapolée du moteur Darracq et quelques modifications en particulier concernant l’empennage firent évoluer cette version vers le IIN qui transforma  ce qui n’était qu’un succès d’estime en un véritable triomphe en portant le record du monde de vitesse en circuit fermé à  119,680km/h.

    Les sources:

    Le DOCAVIA n°38 "NIEUPORT 1909 -1950" AUX 2DITIONS lariviere

    L' Aérophile de septembre 1911 VOIR

    La maquette:

    Ci-dessous, deux photos montrant l'implantation du lest (plomb de pêche) dans le nez. La place est comptée!

    NIEUPORT IINIEUPORT II

     

    NIEUPORT II

    Les dessous de la bète

     Téléchargement des 3 planches  (format A4, en PDF, 2 Mo environ pour chaque planche.)

     PLANCHE 1

    PLANCHE 2

    PLANCHE 3

     ou sur le site de Pierre  http://pierreg.free.fr/carton/projet/myproj.htm

     Bons vols.