• ALTERNATIVE AUX PATTES DE JONCTION

    ALTERNATIVE AUX PATTES DE JONCTION

                                                                            Tronçon de fuselage et son revètement collé bord à bord

    Le système des pattes débordantes qui permettent  la fermeture de surfaces coniques sur elles mêmes ne me convient pas. Elles forment une surépaisseur qui, bien souvent, est gênante et rend très difficile l’opération que consiste à redonner une forme parfaitement régulière à la pièce, une fois ce collage effectué.

    Je préfère procéder par un collage bord à bord, puis renforcer la pièce par l’intérieur avec une bandelette de papier très fin. J’utilise maintenant le papier de soie utilisé par les couturières pour faire leurs patrons, plus fin que le papier à lettre « avion » que j’utilisais auparavant.

    Le collage bord à bord est effectué à la colle à bois (blanche) pas trop liquide. Il suffit de maintenir les pièces encollées en  position pendant une quinzaine de secondes, puis de poser délicatement l’ensemble de coté le temps nécessaire au séchage complet. On découpe ensuite une petite bandelette de papier de soie de quelques millimètres de large que l’on dispose à cheval sur le collage (sur la face intérieure bien sûr) après l’avoir enduit de colle. L’ensemble, sec, peut être roulé sur une tige ronde afin de lui redonner une courbure régulière.

    Autre intérêt, et de taille, pour les concepteurs de maquettes. Cette façon de procéder présente l’avantage de ne pas avoir besoin d’intégrer cette surépaisseur dans le calcul dimensionnel des pièces environnantes (couples de renfort par exemple) l’épaisseur du papier de soie étant négligeable.