• Les roues sont souvent constituées d'un empilage de rondelles en carton qu'il faut mettre en forme. Cette opération peut s'avérer fastidieuse et le résultat pas toujours au rendez-vous.

    Or il n'y a rien de plus simple, rapide à exécuter et au résultat irréprochable. Il suffit de disposer d'une mini perceuse (question de maniabilité). A défaut une perceuse portative classique fera l'affaire.

                                       DES ROUES BIEN RONDES      DES ROUES BIEN RONDES     


    Tout d'abord on colle les différentes rondelles constituant la roue sur du carton en veillant à ce que l'épaisseur de  l'empilage, une fois terminé, corresponde à l'épaisseur de la roue à l'échelle. Il suffit de jouer sur les épaisseurs de carton. On les découpe ensuite en veillant à laisser quelques dixièmes de marge à l'extérieur. Puis on évide les rondelles qui doivent l'être et on y donne un coup d' "aléseur" qui nous donnera un évidement bien rond.


    DES ROUES BIEN RONDES       DES ROUES BIEN RONDES       DES ROUES BIEN RONDES
    A noter que mon "aléseur" est tout simplement réalisé par un cône en bois recouvert de papier abrasif.
    Pour les rondelles non évidées, on perce le centre qui nous servira de guide pour le collage des rondelles (celles qui ne sont pas évidées bien sûr).
    On colle l'empilage de rondelles bien concentriques entre elles. Une fois sec, on perce l'axe au plus juste pour y glisser un boulon. Attention, pas de jeu, le boulon doit se visser en force (légère). Une rondelle et un écrou terminerons le montage.
    Ce montage est placé dans le mandrin d'une mini-perceuse et il ne reste plus qu'à "rectifier" le pneu au profil désiré  Ceci est très rapide et l'empilage de rondelles ressemble vite à un beau pneu bien rond et régulier. On peut parfaire le travail en mastiquant, s'il y a lieu, l'enveloppe ainsi obtenue. Un mélange talc / enduit cellulosique fonctionne très bien (30% de talc).

                               DES ROUES BIEN RONDES      DES ROUES BIEN RONDES

    Une fois sec, on ponce au papier 400, démontage, et en route pour la peinture. Il sera nécessaire de coller un petit bout de tube au centre de la roue qui permettra de rattraper le diamètre de la corde à piano qui servira d'axe.

     

    DES ROUES BIEN RONDES

                                                                                                                Et voila le résultat...

     

     


    votre commentaire
  •  

    L’email a bien été copié

    L’email a bien été copié

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •   

    LAMES

     

    J'utilise deux types de lames (uniquement des triangulaires).

    - Longue (manche rouge) pour les coupes longues

    - Courte (manche noir) pour les coupes courtes particulièrement si le carton est un peu épais (renforts).

    L'extrémité pointue de ces lames est extrêmement fragile et, même s'il est aisé de s'en procurer à prix raisonnable sur internet, on peut en prolonger sensiblement la durée de vie par un affutage léger régulier.

    Pour ce, j'utilise une pierre, l'affutage se faisant après en avoir mouillé légèrement la surface. Un ou deux va et vient sur la pierre préserveront le fil de votre lame et en augmenteront sensiblement la durée de vie.

    En général, cette dernière se termine par le bri de la pointe, auquel cas il est plus simple de repartir avec une lame neuve.


    1 commentaire
  • ¨PERSONNAGES AU 1/66¨PERSONNAGES AU 1/66¨PERSONNAGES AU 1/66

    Depuis un certain temps, je recherchais des personnages miniatures susceptibles de figurer aux cotés de mes modèles dans des mini dioramas.

    J'en avais bien trouvé en plastique au 1/72 dont la taille (variable d'un fournisseur à l'autre) pouvait convenir, mais le travail à exécuter pour les intégrer dans mes présentations me rebutait.

    J'ai découvert, en parcourant le forum Paper Modelers, les productions de Paulestudios https://paulestudios.com/en/projects_paperhuman.html qui propose (entre autres) des personnages dont l'ossature est en papier, et ce à différentes échelles dont le 1/64, échelle très proche de la mienne.

    Il vous en coutera 4.5€ pour 5 personnages (port compris), ce qui est raisonnable, compte tenu du soin apporté à leur fabrication et des possibilités offertes.

    Les personnages vous sont livrés, soigneusement emballés dans de petites pochettes plastiques transparentes. Chaque personnage est constitué de 21 éléments!. La tête est finement moulée dans une sorte de résine de couleur rose chair (pas besoin de la peindre, sauf si votre personnage est de couleur!). Seul un léger plan de joint est à éliminer (cutter et papier abrasif très fin, grain 400 par exemple). Les élements du corps sont prédécoupés au laser et présentés sur deux mini planchettes de carton d'épaisseur 9/10 pour les éléments du buste et des jambes et de 6/10 pour les bras et les pieds du personnage. 

    Une notice explicite est téléchargeable sur le site Paulestudios.

                                                  ¨PERSONNAGES AU 1/66                                      ¨PERSONNAGES AU 1/66

                                                               Notice (bien utile)                                                      Le kit (21 pièces, pas moins!)

    Dans la mesure du possible, j'aime bien que mes mini dioramas soit des"instantanés" de situations plausibles. N'étant pas doté d'une imagination débordante, je m'inspire de photos.

                             ¨PERSONNAGES AU 1/66                                  ¨PERSONNAGES AU 1/66

                                                       Deux photos dont je me suis inspiré pour l'attitude à donner aux personnages.

    Des empreintes sur le torse permettent de positionner bras et jambes. Ces empreintes pourront éventuellement être retravaillées avec la pointe d'un foret.

    Les membres pourront être plus ou moins pliés après une incision légère au niveau des genoux et des coudes. Cette incision recevra une goutte de colle à bois puis les membres seront immobilisés dans la position désirée  le temps du séchage.

                           ¨PERSONNAGES AU 1/66                                   ¨PERSONNAGES AU 1/66

                                                       Pliage au niveau des genoux et collage en position des jambes  (pilote assis)

    Une fois le personnage rendu dans la position souhaitée, immobiliser toutes les articulations d'une goutte de cyano fluide suivie d'une vaporisation d'accélérateur. On pourra aussi en déposer une goutte sur le torse qui atténuera l'effet "marches d'escalier" du à l'empilage des différents éléments qui le composent.

    Notre squelette pourra alors être habillé. J'ai opté pour du papier de soie (bien connu des couturières) en fines bandelettes imbibées de colle à bois diluée. Du papier japon ou du modelspan feront tout aussi bien l'affaire.Ces bandelettes sont enroulées autour des membres, puis du torse. Les plis divers sont exécutés à la pointe d'un scalpel, lorsque la colle prend une consistance pâteuse. Les parties sans plis de certains vêtements (veste, redingote....) sont découpés dans du papier 80g et rapportés sur le sujet. 

                         ¨PERSONNAGES AU 1/66                                   ¨PERSONNAGES AU 1/66

                                 Prêt pour la séance d'habillage.....                                                        Matière première: le papier dit "de soie".

    La tète sera collée sur le personnage dans la position souhaitée en tout dernier lieu. Un éventuel couvre chef (en papier) pourra donner au personnage la prestance souhaitée.

                                                                                      ¨PERSONNAGES AU 1/66

    Pour l'anecdote: Au vu de mon esprit pinailleur, le fournisseur n'a pas hésité à m'éditer des personnages à mon échelle spécifique du 1/66. Merci Paul!

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique