• STAMPE SV4-A Marcel CHARROLAIS

    STAMPE SV4-A       F-BDGI au 1/66 (Marcel Charrolais années 50)

    La relecture du superbe ouvrage de Réginald Jouhaud sur le Stampe me donna envie de représenter celui de Marcel Charrolais, un pilote de voltige exceptionnel qui se produisit en meeting et en compétition plus d'un millier de fois tout  au long de sa carrière. Sa spécialité: les passages dos, la dérive au ras du sol, figure très prisée du public des années 50... et interdite de nos jours.

    Contrairement au Stampe F-BDCQ, l'intégralité du haubanage est reproduit en utilisant aussi bien le poil de balais  brosse( 25/100) que la cap de3/10 et les aiguilles d'anthomologistes (25/100)

    La majorité des collages des haubans a été réalisé à la colle blanche un peu épaisse. Inconvénient par rapport à la cyano: le temps de séchage. Avantage: une fois sèche la colle devient transparente et reste mate contrairement à la cyano qui devient brillante. Quant à la solidité de l'assemblage, pas de remarque particulière, ce qui ne dispense pas de déposer une micro goutte de cyano aux endroits stratégiques.

    Maintenant que les planches sont finalisées, je me laisserai bien tenter par la reproduction de quelques autres Stampes aux livrées célèbres....

    STAMPE SV4-A       F-BDGI au 1/66 (Marcel Charrolais années 50)STAMPE SV4-A       F-BDGI au 1/66 (Marcel Charrolais années 50)

    Il n'y a pas à dire, même vu de dessous, c'est beau un Stampe!  A noter les échappements....creux (tirés d'une aiguille de seringue).

    STAMPE SV4-A       F-BDGI au 1/66 (Marcel Charrolais années 50)

    Le rétroviseur, les poignées d'accès au poste avant, l'antenne radio....On peut s'amuser à "pinailler" les détails.    Le plaisir à l'état pur!

     

    Affaire à suivre. En attendant : bons vols.